extra


extra

extra [ ɛkstra ] n. m. et adj. inv.
• 1732 « jour extraordinaire auquel on tient l'audience »; abrév. de extraordinaire
I N. m.
1Ce que l'on fait d'extraordinaire; chose ajoutée à ce qui est habituel. supplément. S'offrir un extra, des extras (ou des extra).Spécialt (en parlant de boissons, de mets inhabituels et meilleurs) Nous allons faire un petit extra, nous dînerons au champagne.
2Serviteur, domestique supplémentaire engagé pour peu de temps. Engager deux extras pour un cocktail.
II Adj. inv. (1825)
1De qualité supérieure. Un rosbif extra. « C'est du beurre extra qui vient des Charentes » (Dutourd).
2Fam. Très bien, formidable. épatant, sensationnel, 2. super, terrible. C'est extra. On a vu un film extra. géant. Elle est extra sa copine.

extra nom masculin (latin extra, hors de) Ce qui est en dehors des dépenses courantes, en dehors de l'habituel : Faire un extra en allant au restaurant. Service accidentel qui se fait en dehors des heures normales de travail : Faire des extra comme ouvreuse de cinéma. Personne qui fait ce service ; employé supplémentaire : Prendre un extra pour une réception.extra (difficultés) nom masculin (latin extra, hors de) Orthographe Plur. : des extras. Faire des extras, engager des extras. ● extra (homonymes) nom masculin (latin extra, hors de) extra adjectif invariableextra (synonymes) nom masculin (latin extra, hors de) Ce qui est en dehors des dépenses courantes, en dehors...
Synonymes :
- supplément
extra adjectif invariable (de extraordinaire) Qui est de qualité supérieure : Des vins extra. Familier. Qui est extraordinaire, excellent, superbe, etc. : Un film extra.extra (difficultés) adjectif invariable (de extraordinaire) Orthographe Plur. : extra. Des petits pois extra. Qualité extra. Registre Familier, ou vocabulaire commercial. ● extra (homonymes) adjectif invariable (de extraordinaire) extra nom masculinextra (synonymes) adjectif invariable (de extraordinaire) Qui est de qualité supérieure
Synonymes :
- fin
Familier. Qui est extraordinaire, excellent, superbe, etc.
Synonymes :
- chouette (familier)
- super (familier)

extra
n. m. inv. et adj. inv.
rI./r n. m. inv.
d1./d Ce que l'on fait en plus de l'ordinaire, spécial. en parlant des repas. Faire un extra, des extra.
d2./d Service exceptionnel en dehors des horaires de travail habituels; personne qui fait ce service.
rII./r adj. inv. Fam. Supérieur par la qualité. Vin extra.

⇒EXTRA, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— [Correspond à extraordinaire I A]
1. [En parlant d'une pers.] En mission extraordinaire. Les camériers assistants, les camériers secrets, les camériers ordinaires, les camériers extra (GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p. 81).
P. ext. En surnombre. Convives « extra » (GONCOURT, Journal, 1890, p. 1226). Maître d'hôtel extra (PROUST, Prisonn., 1922, p. 202).
2. Rare. [En parlant d'une chose] Supplémentaire. Tous les frais « extra » entraînés par ta visite sur Bruxelles seraient couverts par moi (HUGO, Corresp., 1862, p. 411).
B.— [Correspond à extraordinaire I C]
1. Qui est de qualité supérieure. Il prenait un ton si aimable et si engageant, que tous ces articles « extrà » avaient l'air d'être autant de graciosités de sa part (...) et peu après, l'enflure de la carte [montrait] qu'on avait dîné chez un restaurateur (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 290). Il a horreur, dans un dîner, de tout ce qui sent la recherche, les vins extra, les mets montés (GONCOURT, Journal, 1863, p. 1361) :
1. Notre grosse mignonne, elle avait planté dès le début, en prévision des malheurs, une sorte de patate extra, qui poussait en plein hiver...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 597.
[En parlant d'un repas] :
2. ... quand je l'invitais à dîner à Balbec, il commandait le repas avec une science raffinée (...). Comme j'étais pour Aimé un client préféré, il était ravi que je donnasse de ces dîners extras et criait aux garçons...
PROUST, Sodome, 1922, p. 1083.
2. Fam., pop. Fameux, formidable, sensationnel. C'est extra. — Un quart boche, c'est ça qu'est pas extra, dit Pépin. Ça tient pas d'bout (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 193). Quand le monde tombait malade et pâtissait, c'était à cause des rognons, toujours; et pour les rognons ces pilules-là, c'est extra (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p. 203).
II.— Substantif
A.— Subst. masc.
1. Plat ou boisson supplémentaire ou qui n'est pas prévu au menu ordinaire et pour lequel on doit payer un supplément. Crevel payait (...) son dîner et tous les « extras » (BALZAC, Cous. Bette, 1847, p. 109) :
3. Le dîner finissait. Le marchand de vin, monté avec le fromage, enlevait lui-même les assiettes du dessert, (...). C'était le moment décisif, l'heure des extra, l'heure du café, du cognac et du vin à cachet vert.
GONCOURT, Ch. Demailly, 1860, p. 44.
D'extra. Vin, beurre d'extra. De qualité supérieure. Lorsqu'on servit du vin d'extra, la mariée prenant un verre de Montilla (...) le toucha de ses lèvres, et le présenta ensuite au bandit (MÉRIMÉE, Mosaïque, 1833, p. 310). Il sent bon vot'beurre, nom de dieu! c'est du beurre de choix, du beurre d'extra, du beurre de noce (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Lapin, 1887, p. 247).
2. Dépense pour une chose supplémentaire ou superflue :
4. Pourrais-tu obtenir qu'elle eût une chambre sans salon au premier et qu'elle mangeât chez elle, le tout pour une moyenne de 10 fr par jour? Autrement elle pourrait être forcée de retourner à l'Hôtel de la Poste où jamais, (seule et ne faisant pas d'extra) elle n'a dépensé plus de 6 fr par jour. Elle me recommande de te transmettre tous ces détails. J'obéis.
HUGO, Corresp. 1865, p. 500.
P. métaph. Ça me rappelle toujours cette vieille propriétaire de Brighton qui me disait : — vous vivez dans la maison, vous savez, mais tout le reste est un extra... — oui, l'amour est un extra dans la vie... et il faut payer pour un extra (MAUROIS, Disraëli, 1927, p. 330).
3. Soirée rompant avec le train quotidien, fête impromptue. Faire un extra. Ainsi passent ses jours, coupés par le dimanche et les « extras », c'est-à-dire les fêtes et les bals (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 226) :
5. Comme il avait faim et qu'aujourd'hui on pouvait se payer un extra, il lui dit :
— Allons, habille-toi, on dîne à la Chope des Singes.
Et gaiement enlacés, ils descendirent au restaurant.
DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 38.
4. Service occasionnel, temporaire, à l'occasion d'une fête, d'une réception. On avait fait venir un chef d'extra (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Armoire, 1884, p. 570). [Le valet de chambre] cherchait une place. Seulement, ayant de chouettes extras pour l'instant, il ne se pressait pas d'en trouver (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 152).
P. ext. Faudrait pas nous prendre pour des professionnels, hein? moi je suis plombier. On fait un petit extra, parce que le parti nous l'a demandé (SARTRE, Mains sales, 3e tabl., 2, 1948, p. 79).
Rem. L'expr. audience d'extra et p. ell. extra « audience exceptionnelle tenue pendant la période de vacance d'un tribunal », donnée par Trév. 1732 et reprise par la tradition lexicogr. n'est pas attestée dans les fonds du XIXe et du XXe s.
B.— P. méton., subst. masc. et fém. Personne effectuant ce service occasionnel. Elle est employée comme « extra » chez le vins-hôtel meublé attenant à l'école (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 189). Un de ces « extras » qu'on fait venir dans les périodes exceptionnelles pour soulager la fatigue des domestiques (PROUST, Guermantes 2, 1920, p. 336). Les mathématiques me plaisaient. On fit venir une extra qui à partir de la seconde nous enseigna l'algèbre, la trigonométrie (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 151).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Les dict. mod. et les ouvrages traitant d'orth. qui relèvent que extra est invar. en nombre notent l'usage du XIXe s. Depuis le début du XXe s., l's du plur. tend à se généraliser (supra ex. 2 et MIRBEAU, loc. cit.), sans que l'invariabilité soit totalement exclue : nous mettions en panne pour échanger ces extra de boustifailles contre du café, du tabac (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 178). Étymol. et Hist. 1. 1732 subst. « jour exceptionnel d'audience en période habituelle de fermeture du Palais » (Trév.); 2. a) 1825 subst. « dépense, occasion extraordinaire » (BRILLAT-SAV., loc. cit., p. 243); b) 1825 adj. articles extrà (ID., loc. cit., p. 290); 3. a) 1871 « service, emploi occasionnel » (Gazette des Trib., 12 juill. ds LITTRÉ); b) 1877 « personne employée occasionnellement » (LITTRÉ). Abréviation de extraordinaire. Fréq. abs. littér. :93. Bbg. DARM. 1877, p. 233.

extra [ɛkstʀa] n. m. invar. et adj. invar.
ÉTYM. 1732, Trévoux, au sens de « jour extraordinaire auquel on tient l'audience »; abrév. de extraordinaire.
———
I N. m. invar.
1 (1788, in D. D. L.). Chose ajoutée à ce qui est habituel. Supplément. || S'offrir, se payer un extra. || Des extra tout à fait exceptionnels.(Surtout avec le v. faire). || Faire un extra. — ☑ Spécialt. Mod. (En parlant de boissons, de mets inhabituels et meilleurs). Nous allons faire un petit extra, nous dînerons au champagne.
1 Crevel payait d'ailleurs son dîner et tous les extra.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 236.
2 Je suis désolé de ne pouvoir répondre à votre aimable invitation. Mais j'ai le cerveau trop occupé et les entrailles trop cuites pour me permettre aujourd'hui aucun extra, si agréable et si cher qu'il me puisse être.
Sainte-Beuve, Correspondance, t. I, p. 313.
Vx. || D'extra : qui constitue un extra. || Un plat, une bouteille d'extra.
3 (…) nous étions si bien accoutumés aux rigueurs du ciel, que, lorsque le soleil venait à percer un moment les nuages, il semblait que ce fut un plaisir d'extra non mentionné au programme.
Rodolphe Töpffer, Voyages en zig-zag, 1838, p. 78.
2 (1842, in D. D. L.). Rare. Ce que l'on fait d'extraordinaire. || Ce travail est un extra.
3 (1877). Serviteur, domestique supplémentaire engagé pour peu de temps. || Engager un extra, deux extra.Vx. || Domestique, garçon d'extra.
4 (…) Mais, qu'est-ce que c'est que cet extra ? C'est une rigolade ! Il parle aux invités, il ne sait pas présenter les plats…
Sacha Guitry, Ils étaient 9 célibataires, p. 252.
———
II Adj. invar.
1 (1842). Fam. Extraordinaire, supérieur (en parlant de la qualité d'un produit). || Un vin de qualité extra, un vin extra. || Des bonbons extra. || Cette liqueur est extra. || Prenez de mon faux-filet, il est extra.
2 (Répandu v. 1970). Fam. Excellent, très bien, très agréable. || Il est extra, ton vélomoteur. || C'était extra, hier soir, on s'est marré. || Un truc, un film extra.REM. Ce majoratif, à la mode chez les jeunes, est une variante stylistique de super (→ aussi Fameux, formidable, génial); son emploi massif donne à la valeur ci-dessus (II., 1.) d'autres connotations.
DÉR. 2. Extra-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • extra — extra …   Dictionnaire des rimes

  • Extra- — Extra …   Deutsch Wörterbuch

  • Extra — may refer to:Media* Extra (TV series), a US tabloid TV program * Extra (Australian TV series), a current affairs TV program * Extra! , a magazine * Extras (TV series), a British sitcom * Extras (novel), a novel in the Uglies series by Scott… …   Wikipedia

  • extra — 1. préfixe Préfixe qui signifie en dehors. ÉTYMOLOGIE    Lat. extra, en dehors, et qui est pour extera, de l adjectif exterus, extérieur (voy. extérieur). extra 2. (èk stra) s. m. 1°   Terme familier. Ce que l on fait d extraordinaire. 2°   Ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • extra — Element de compunere care înseamnă: a) afară (de) , (în) afară , deosebit (de) şi care serveşte la formarea unor adjective; b) superior , ultra , foarte şi care serveşte la formarea unor adjective. ♢ (Folosit izolat) Vin extra. Mazăre extra. –… …   Dicționar Român

  • extra — adjetivo 1. Que es de mejor calidad de lo normal: gasolina extra, chocolate extra. Mi madre siempre compra café de calidad extra. 2. Que se da o se hace además de lo que es habitual: Se han jugado treinta minutos extra por la prórroga. Le ha… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • extra — 1. Como adjetivo significa ‘extraordinario’, en un doble sentido: ‘superior’, referido a calidad o a tamaño, y ‘adicional’. Es invariable en plural cuando significa ‘superior’, tanto en calidad (Yo solo uso aceites extra) como en tamaño (Los… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • extra — [eks′trə] adj. [contr. < EXTRAORDINARY; also < L extra, additional, extra < extra, adv., more than, outside: see EXTRA ] 1. more, larger, or better than is expected, usual, or necessary; additional or superior 2. requiring payment of an… …   English World dictionary

  • extra- — pref. Elemento que designa fora, além, para fora.   ‣ Etimologia: latim extra, fora de, para fora de   • Nota: É seguido de hífen quando o segundo elemento começa por vogal, h, r ou s (ex.: extra axilar, extra escolar, extra humano, extra… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Extra — Saltar a navegación, búsqueda extras durante una pausa de rodaje Extra o figurante es aquel actor que aparece en las representaciones audiovisuales como figura de fondo. Generalmente no posee calificaciones artísticas, por lo que no realiza… …   Wikipedia Español